Zoom sur

Les locations et les performances énergétiques

Sur ce premier semestre 2022, nous constatons que le marché locatif se porte bien sur notre secteur et que nous faisons face à une forte demande.

Depuis le début de l’année GESTISSIMMO a concrétisé 256 contrats de location.

Afin de ne pas vous retrouver « coincés » dans vos projets de mise en location ou baux en cours, nous souhaitons anticiper avec vous certaines obligations de la loi CLIMAT & RESILIENCE, notamment concernant LES PERFORMANCES ENERGETIQUES.


Gel des loyers des logements classées G et F 

Baux concernés

Il s’agit des baux de logement loué à titre de résidence principale, nu ou meublé, régis par la loi du 6 juillet 1989. 

Le gel des loyers

Les loyers des logements classés en catégorie F et G par le DPE ne pourront plus : 

- Ni être indexés en cours de contrat 

- Ni augmentés lors de la relocation avec un nouveau locataire 

- Ni être réévalués lors du renouvellement 


Calendrier  

A compter du 25 août 2022

Les loyers des logements classés F et G seront gelés en métropole (article 159 loi n°2021-1104 du 22 août 2021 Climat et résilience). 

A compter du 1er juillet 2024

Le dispositif s’appliquera en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion et à Mayotte. 

Pour pouvoir augmenter le loyer le bailleur devra faire des travaux de rénovation énergétique pour faire progresser l’étiquette en veillant toutefois au calendrier d’interdiction de louer, qui est progressif dans le temps (cf infra) 

Fondement juridique

Article 159 loi n°2021-1104 du 22 août 2021 Climat et résilience 


Décence et performance énergétique 

Dès le 1er janvier 2023

Les logements consommant plus de 450 kWh/m2 par an, en énergie FINALE, seront considérés comme indécents.

Cette disposition est issue décret n° 2021-19 du 11 janvier 2021 pris pour l'application de l'article 17 de la loi n° 2019-1147 du 8 novembre 2019 relative à l'Energie et au Climat (non abrogée par la loi Climat et Résilience d’août 2021) 

À partir de 2025

La loi n°2021-1104 du 22 août 2021 Climat et résilience (art 160) établit un échéancier en fonction de l’étiquette du DPE en vigueur : un logement est classé sur l’échelle de la classe énergétique (de A à G) sur un double- seuil : énergie PRIMAIRE + EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE. Sa plus mauvaise performance, en énergie primaire ou en gaz à effet de serre définit la classe du logement. 

- 2025 : interdiction de mise en location des logements classés G 

- 2028 : interdiction de mise en location des logements classés F 

- 2034 : interdiction de mise en location des logements classés E 

 

Conséquence de l’indécence : interdiction de louer le logement 

 

En application de l’article 20-1 de la loi du 6 juillet 1989, si le logement loué ne satisfait pas aux conditions de décence le locataire peut demander au propriétaire sa mise en conformité sans qu'il soit porté atteinte à la validité du contrat en cours. 

A défaut d'accord entre les parties ou à défaut de réponse du propriétaire dans un délai de deux mois, la commission départementale de conciliation peut être saisie et rendre un avis. La saisine de la commission ou la remise de son avis ne constitue pas un préalable à la saisine du juge par l'une ou l'autre des parties. 

L'information du bailleur par l'organisme payeur de l’allocation logement de son obligation de mise en conformité du logement tient lieu de demande de mise en conformité par le locataire. 

Le juge saisi par l'une ou l'autre des parties détermine, le cas échéant, la nature des travaux à réaliser et le délai de leur exécution. Il peut réduire le montant du loyer ou suspendre, avec ou sans consignation, son paiement et la durée du bail jusqu'à l'exécution de ces travaux. Le juge transmet au représentant de l'Etat dans le département l'ordonnance ou le jugement constatant que le logement loué ne satisfait pas aux conditions de décence. 

 

Tableau récapitulatif


Gel des loyers

Logements
indécents
25 août 2022 Logements DPE F et G en métropole
1er janvier 2023 Logements consommant plus de 450 kWh/m2 par an, en énergie FINALE
1er juillet 2024 Logements DPE F et G en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion et à Mayotte
1er janvier 2025 Logements classés G
1er janvier 2028 Logements classés F
1er janvier 2034 Logements classés E

Vous êtes intéressé et souhaitez en savoir plus ?

Nous écrire
Votre consentement
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.